Destripando a Gainsbourg: Seul et parfois même accompagné